J’ai créé grâce à Cyanolit

J’ai découvert il y a peu de temps la marque Cyanolit lors d’une présentation de produits.

J’ai été invitée à participer à un atelier DIY.

Si vous êtes ici depuis quelques temps, vous n’êtes pas sans savoir que je suis nulle de mes 10 doigts.

Autant vous dire que le challenge était de taille. Et je me suis dit que ce serait une experience sympa.

Allez je me jette à l’eau.

On nous a proposé de créer notre propre vide-poche avec du bois et du cuir. Il est trop chouette.

On nous avait déjà préparé le materiel en faisant les découpes. Ça m’a rassurée. Je ne serais pas trop ridicule!

Il ne nous restait plus qu’à assembler les différents éléments grâce aux produits Cyanolit adaptés aux types de matériaux.

Pour coller le cuir, on a utilisé une colle acrylique spéciale cuir qui permet également de coller les tissus.

Pour le bois, une colle à bois bien-sûr!

Jusque là, rien de bien sorcier.

Pour le miroir, nous avons utilisé la colle en ruban double-face en strip de la gamme KOLTOUT. C’est super simple à utiliser.

Et je suis fière de moi d’avoir créé ce vide-poche.

Pour le coup, les produits sont faciles à manipuler! Et ce qui est top, c’est qu’ils sont catégorisés par types de matériaux.

Mais Cyanolit c’est une gamme complète avec d’autres produits.

Dans la gamme KOLTOUT, il y a aussi ces deux rubans de largeur différentes qui colle en double-face.

Ce qui m’a aussi attiré c’est ce bac contre l’humidité prêt à l’emploi.

Il suffit juste de l’ouvrir et de le mettre en place. Finis les palets à mettre dans les bacs. Et finis les bacs que l’on renverse avant de réussir à les vider. L’humidité est gélifiée donc ça ne coule pas.

Et enfin, le Fix & switch qui me semble top.

Comme son nom l’indique, il permet de fixer et de déplacer pour le fixer à un autre endroit.

Nous allons offrir un coffre bois qui appartenait à Chéripapa à Chérinou. Mais il est cassé. On va le réparer avec la colle à bois. Je vous dirai ce qu’il en est.

Merci à l’agence Terre de Roses pour la découverte de ces supers produits.

Changer mon implant…

Non non, je n’ai pas changé l’orientation de mon blog en blog medical…

Le titre peut vous paraître étrange mais je ne savais pas trop quoi écrire.

Et je ne vais pas non plus, vous raconter en détail cette opération. J’avais peur. Mais ça c’est bien passé.

En revanche, ça fait plus d’1 mois que j’ai cet article dans la tête sans oser l’écrire. Depuis que j’ai pris ce rdv pour faire changer mon implant qui arrivait au terme de ses 3 ans d’action.

Peur de le publier sans doute. Peur de ce que pourrait penser les autres.

Je dis souvent que Chérinou nous a vaccinés d’un 2nd enfant.

On a d’ailleurs déjà vendu du matériel (baignoire, table a langer….)

Il est très énergique, très demandeur… on ne s’ennuie jamais avec lui. Ah si juste quand il s’endort.

Je me souviens de ce que nous pensions, il y a tout juste 2 ans. Je vous le racontais ici.

A côté de ça, c’est ma bulle d’oxygène, ma boule d’amour!

Mais voilà, cette envie est bien présente. Elle est là au creux de mon coeur.

ETRE MAMAN POUR LA SECONDE FOIS.

C’est vraiment un tout.

J’ai envie de vivre une seconde grossesse. En espérant qu’elle se déroulera aussi bien que celle de Chérinou.

J’ai envie de donner naissance une seconde fois avec un accouchement qui je l’espère serait naturel. Et soyons fou, pourquoi ne pas tenter directement sans péri.

Pour Chérinou, la péri n’a pas eu le temps d’agir. Je vous racontais tout ici.

J’ai envie de vivre un second allaitement. Ces moments uniques et rien qu’à nous.

J’ai envie que Chérinou puisse devenir un grand frère. Il n’arrête pas de nous parler de bébé. Et je suis sûre qu’il serait un formidable grand frère.

Je vais avoor 36 ans, et l’horloge biologique tourne. Et faudrait pas louper le moment.

Et puis finalement, on s’était dit 2 enfants.

Cette envie n’a jamais quitté mon cœur. Elle était juste enfouie sous la fatigue.

Comme vous avez pu le voir si vous nous suivez sur facebook, j’ai bien remis un implant!

Ce n’est pas forcément le moment aussi bien sur le plan perso que pro.

Alors voilà, on garde cette envie enfouie…

Elle est enfouie comme l’implant sous ma peau pas trop profondément!

Peut-être que nous irons la ressortir ou pas…

En attendant, mon coeur se comble d’amour avec les câlinoux et les bisous de Chérinou.

Et nous veillons sur notre petit amour.