Quand tu t’abandonnes dans mes bras….

Il est 22h30, et tu trouves le sommeil dans mes bras…

J’ai allaité Chérinou jusqu’à ses 22 mois. Quel bonheur fut cette période.

Alors oui c’était la facilité, mais très vite le cododo s’est imposé comme le plus simple.

Chérinou commençait sa nuit dans son lit qui était dans notre chambre. Et il la finissait avec nous.

Lorsqu’il se réveillait, je le prenais pour lui donner le sein. Et ça me permettrait aussi de me rendormir.

Peut être même que je me rendormais avant lui… mais toujours est-il que ça le calmait.

Les 1ers temps, si je me révaillais avant le réveil, je faisais une tentative de « transferage » de bébé dans son lit.

Mais ça ne durait pas bien longtemps.

Et pour son bien mais surtout mon bien à moi, j’ai vite arrêté les tentatives.

Quand le réveil sonne à 4h pour se lever travailler, je vous assure que l’on n’a pas envie de batailler pour rendormir un bébé.

Alors oui, je pensais à mon confort… Et aussi celui de Chéripapa car finalement, lui aussi était tranquille.

Lorsque nous sommes rentrés dans notre maison après nos vacances au Quebec, Chérinou n’avait pas de lit.

On l’a gardé avec nous dans le lit.

Petit à petit, il a arreté de téter la nuit car au Québec, il faisait des nuits entières dans sa chambre.

Notre maison étant en travaux Chérinou n’a pas encore sa chambre.

Son lit n’est plus accessible car il a accueilli notre linge.

Alors Chérinou dort avec nous…

La plupart du temps, il s’endort sur la canapé au début de l’émission du soir.

Et lorsque je vais me coucher, je l’emmène à ce moi au lieu.

Mais ce que je préfère cestvlorsque L on va se coucher ensemble.

On chuchote! Je lui dis des mots d’amour!💓

Il est calme à ce moment-là!

Il attrape mon cou et je peux lui faire des bisous sur son petit front tout chaud.

Ensuite il se retourne! Je peux à ce moment-là sniffer du bébé car mon nez est dans ses petits cheveux!

Et ensuite c’est moi qui me retourne!

Il se retourne aussi pour mettre son bras autour de mon cou et me demande ma main!

Je lui attrape la main et on s’endort comme ça!

J’aime quand je sens son petit bras autour de mon cou!

J’aime qu’il soit tactile comme moi! J’ai besoin de le sentir près de moi!❤

Et le matin, c’est réveil en faisant câlinou et avec les sourires de mon amour!!😍

Jusqu’à ce que j’entende des « Aller! Aller! » Et qu’il m’arrache la couette!😜

Mais il va bientôt avoir sa chambre et on va l’accompagner au mieux pour l’aider à dormir dans sa chambre.

Je vais conclure par ce petit message. J’ai eu beaucoup de mal à écrire ce petit texte car peut-être peur du jugement! Mais finalement, en l’écrivant je me rends compte que ça me fait du bien d’avoir encore ce lien avec mon bébé.

Et comme je dis, ce n’est pas quand il ne voudra plus faire des câlinoux que je devrais avoir des regrets…

Et puis y’a pas de mal à materner!!!😊

Alors je profite à fond!!!

Souvenir de nos vacances en amoureux

Et vous cododo?

Et demain ça va recommencer…

Je ne sais pas comment l’écrire. Mais j’ai besoin de partager cette douleur qui m’envahit même si je garde le sourire!

Alors je couche ces quelques phrases, en espérant que votre jugement ne sera pas trop dur!

Lorsque je vais chercher Chérinou à la crèche, il est content de me voir l’espace de 30s. Et ensuite, c’est la catastrophe….

Il se roule au sol. C’est son animatrice qui doit le prendre pour le me donner.

Et le temps de l’habiller, c’est la catastrophe! Il se débat! Il hurle!!!

J’ai un moment de répit lorsqu’il s’amuse à passer sur le pont présent dans le hall de la crèche.

Une fois, arrivés à la voiture, c’est de nouveau la crise pour l’attacher!

Et ce jeudi, ça a été plus compliqué que les autres jours! J’étais fatiguée! J’avais mal à la tête!

Et d’habitude, une fois en route, il se calme! Et là, il en avait décidé autrement…

On a 25min de route! Autant vous dire, que je le sentais mal très mal!!!

Et 5 minutes plus tard, je n’en pouvais plus!! Mon mal de tête me lançait de plus en plus.

J’ai craqué! Je me suis arrêtée sur le bas côté! Et j’ai hurlé aussi fort que j’ai pu! Je lui ai demandé de la fermer! Je m’en veux tellement d’avoir eu ces moments si méchants! 

Il m’a regardé dubitatif! Il s’est arrêté 5min et c’était reparti jusqu’à arrive à la maison.

Une fois arrivé à la maison, il s’est calmé. Et on au une soirée normale.

Vendredi et dimanche, j’étais en repos. A ma grande surprise,  j’ai eu un bébé adorable! D’habitude, si on ne va pas dans son sens c’est la fin du monde!

Alors j’appréhende demain soir! Je sais que ce sera comme les autres soirs quand je vais le chercher à la crèche! 

Je garde le sourire devant les puéricultrices mais je vous avoue que ça me rend triste! Ce n’est pas vraiment le fait qu’il n’ait pas envie de venir avec moi! C’est surtout, le fait que les bisous de maman ne le calme pas!

Alors voilà, demain soir à 16h, ce sera encore une épreuve! Même si je suis impatiente de retrouver mon amour, j’y vais à reculons…

Je l’aime si fort mon amour! Mais c’est parfois dur de savoir comment agir! Il est tellement dans l’affrontement par moment, car il a décidé que ce serait comme ça et pas autrement!

J’espère que l’on fait les bons choix pour lui, pour nous….

Heureusement que notre quotidien est fait de moments géniaux qui nous font oublier les moments difficiles!